16/04/2019 Label Golf et Biodiversité

GOLF POUR LA BIODIVERSITÉ / LABELLISATION BRONZE

Les naturalistes et botanistes de THEMA Environnement ont débutés mardi 16 avril leurs observations sur notre golf. Ci-dessous le compte rendu succinct de cette première étape : « Je vous adresse cet e-mail pour vous indiquer que nous avons réalisé hier la première visite d’expertises naturalistes sur le domaine. Nous avons réalisé nos observations sur la faune, la flore et les habitats naturels en journée et avons également fait une session nocturne conformément au protocole du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris. Le Golf semble présenter une bonne diversité floristique : les observations du mois de juin viendront confirmer certaines déterminations d’espèces encore en attentes et permettront très certainement d’enrichir la liste des espèces. Pour la faune, la visite d’hier a déjà permis de mettre en évidence plus d’une soixantaine d’espèces d’oiseaux, mammifères, amphibiens … Comme pour la flore, la visite du mois de juin complètera la liste des oiseaux et apportera en plus plein de découvertes notamment sur le cortège des insectes. »

Rendez-vous en juin pour la poursuite de l’étude.

 

Grand Prix Jeunes de l’Ile d’Or

Mis en avant

Les 20 et 21 avril, Thomas, Antoine et Andréa sont allés défier le très beau parcours de l’Ile d’Or. Une belle météo et une organisation au top, tout était réuni pour que nos jeunes puissent acquérir encore un peu plus d’expérience.

Après le musard, voici le hussard !

Bien sûr, après avoir lu mes billets sur mister Musard, tous les grognons et autres grands-croix du cercle peu fermé des grincheux en tous genres tanneront le cuir de mon gant synthétique en me défiant de faire un billet sur le joueur… rapide. Top là camarades branlant de la coxo-fémorale et de la tibio-tarsienne réunies ! Je ne recule pas devant le défi. Le gant est relevé (facile, je n’en porte pas pour jouer). Lire la suite

Les beaux jours arrivent, l’entente cordiale aussi (suite n°2)

C’est promis, juré, craché, dès demain, je m’inscris à un mixte de séances alliant taï-chi-chuan, yoga et méditation transcendantale pour extirper ces bouffées de haine qui m’ont envahi la cafetière durant ma partie de golf d’hier. Musard a transformé ce qui devait être une charmante matinée sportive en dix huit stations d’un chemin de croix, à l’image de sa carte d’ailleurs : un vrai massacre, une orgie de X, version XXL. La durée de sa partie : cinq heures quinze minutes pour faire le tour du pré ! Une éternité, que dis-je : un siècle, une immensité, une perpétuité ! Abandonné par St. Andrews et consorts (même par le réputé St. Antoine de Padoue, pourtant appelé à la recousse pour retrouver ses scuds égarés) notre bavard Musard ne sut plus à quel saint se vouer. Il accumula les déboires et le retard. « Le monde entier s’était ligué contre lui » à ce qu’il confessa au bar à qui voulait bien écouter ses jérémiades de louseur. Lire la suite