5 mai Les Ch’tis drapeaux

Formule de jeu : scramble à 2

Les résultats net

Les résultats brut

Définition de CH’TI en parlure berrichonne = Méchant, mais peut être aussi affectueux.( Extrait de « Petit Berrichon sans peine » )                                                        Donc la compétition n’est pas réservée qu’aux ch’tis gamins (sens plus connu de ch’ti)    Exemples : « C’est pas qui soye ch’ti, mais il est tout tel. C’est pas d’la ch’tiv’té. »            « Oh ! le ch’ti drapeau ! Epipapu ! »

L’originalité se niche dans les détails à savoir des positions de drapeaux inédites, inaccoutumées, insolites, singulières, braques, déconcertantes, excentriques, rares, surprenantes… Compétition à déconseiller aux grincheux, acariâtres et aux « Qu’est ce qui m’arrive aujourd’hui ? » Si par contre, les difficultés ne vous rebutent pas mais au contraire vous stimulent le bulbe, la compète est pour vous.

 PS : Toutes récriminations et commentaires diffamatoires sur le ch’ti irresponsable qui a placé les drapeaux sont nuls et non avenus.

Dotation : 1 prix brut et 1 prix net, le reste de la dotation se fait au tirage au sort.

Inscriptions jusqu’à samedi 12h dernier délai.


Ce contenu a été publié dans Non classé par Jean. Mettez-le en favori avec son permalien.

Pour vous inscrire aux compétitions vous devez vous enregistrez ou vous inscrire