15/02/2022 David contre Goliath

Comment l’Agence France presse le citron !

 Il était une fois l’Agence France-Presse. « L’Agence France-Presse est une agence de presse mondiale et généraliste d’origine française chargée de collecter, vérifier, recouper et diffuser l’information, sous une forme neutre, fiable et utilisable directement par tous types de médias ainsi qu’auprès des grandes entreprises et administrations. » dixit Wikipédia. Une grosse boîte donc. En face, une petite association sportive qui essaie de développer le golf à son petit niveau territorial. Avec peu de moyens, cette association fait ce qu’elle peut et notamment avec un site internet dans lequel elle montre ses activités de compétition. Elle tente de donner envie de pratiquer le golf. Pour cela, un jour, elle voulut parler de SA grande championne Karine Icher quand celle-ci jouait aux States. Elle ouvrit une rubrique appelée « Des nouvelles de Karine » et l’illustra en exposant deux photos trouvées sur la toile. Que croyez-vous qu’il arriva ? La grosse agence de presse courroucée, irritée, furibonde, mise en danger sans doute dans son intégrité financière, attaqua la petite association pour utilisation frauduleuse d’images sans paiement préalable d’une dîme conséquente. Haro sur la mécréante, coupable de détournement d’œuvres picturales placées sous licence (ce qu’elle ignorait). Le marteau-pilon fut sorti pour écraser l’immonde préjudice faite à la grosse bête qui réclama quelques 709€ à l’imprudente délinquante. La frêle et innocente petite association eût beau se défendre en disant que ladite championne était issue depuis ses débuts de golfeuse de son école de golf, qu’elle en était d’ailleurs encore et toujours la marraine à ce jour, que la championne prêtait volontiers son image à son club de cœur… Bref, la petite association fît amende honorable en expliquant gentiment qu’elle avait retiré illico (dès qu’elle fût informée de son forfait) les images incriminées, qu’elle n’en avait tiré aucun profit en monnaie sonnante et trébuchante et patati et patata… Rien n’y fît. La grosse bête voulait absolument croquer dans le petit pécule de la petite association. Après de multiples échanges épistolaires avec le cabinet de basochard de la grosse bête (des mails pour faire plus simple avec l’avocat mandaté par la plaignante), l’association dut cracher au bassinet et verser avec regret 420€ à l’ogre affamé. Quand l’agence France presse le citron ou quand Goliath montre ses gros muscles pour écraser David le moustique.

Moralité : « La presse étant un sacerdoce, il faut bien prévoir aux frais du culte. » (Emile Augier, Les effrontés.

Cette photo de notre Karine adolescente ne risque pas d’être dans les fichiers de l’AFP. Reconnaîtrez-vous ceux qui l’entourent ? En quelle année ? Un indice : c’était lors d’un championnat de l’Indre.

Pour rappel, Karine n’est absolument pour rien dans cette affaire et n’a rien demandé à l’association, bien au contraire !

La photo est du 31 mai 1994  : 3èmes championnats de l’Indre à Villedieu. De gauche à droite : Marine Badamo (2ème féminine), Jean-Pierre Badamo, Pierre Batigny (3ème), Alain Girardie, Fred Bonnargent (1er), Karine (1ère avec un score de 73), Jean Ferré, Virginie Brunaud (3ème) et Serge Lévy (premier directeur du golf de Villedieu, battu en play-off).  

 

Pour vous inscrire aux compétitions vous devez vous enregistrer ou vous inscrire