Le billet de Jean : dernier-né

Mis en avant

Demain, ouverture de la chasse aux birdies, youpiiiii !

Yesssss ! Le compte à rebours est lancé. Enfin ! Si tout se déroule bien dans les jours à venir. Comme tous les accrocs du sport, Marcel Dubosquet (et sa compagne officielle de parcours Brigitte Delahaie) ainsi que tous les golfeurs confinés décomptent les journées avant la date fatidique du 11 mai. Comme un bidasse avec le Père-Cent1 ou un prisonnier bientôt libéré, il coche et aligne, jour après jour, les petites croix sur son carnet de golf. Lire la suite

Le billet de Jean : le retour

Mis en avant

Billet n°7:  Philippides* revisité.     25/10/19

La barrière mythique des deux heures au marathon brisée : l’athlète kenyan Eliud Kipchoge a couru les 42,195 km en 1h 59′ et 40″. Exploit hors norme, truc d’extra-terrestre, prodigieuse prouesse. Bien sûr, Clampin n’en mesure pas la portée. Courir 2’50″ par kilomètre quarante-deux fois de suite ne lui provoque pas la moindre étincelle neuronale, pas le plus petit courant synaptique, pas la moindre onde du liquide céphalo-rachidien. Lire la suite

Le billet de Jean : le retour

Mis en avant

Billet n°6 :  Le retour du Tigre.     15/12/16

- « Allo patron ? Je viens de voir le Tigre. » – « T’es où ? Au zoo de Beauval ? Au Pal ?» – « Ben non patron, je suis chez l’idole des golfeurs. » – « Lidl de quoi ? » – « Chez le meilleur joueur du monde, patron : Tiger Woods. » – « Ah bin alors, ils sont mal les autres, très, très mal ! »  Et oui, celui qui a cumulé dans sa carrière quelques 623 semaines comme numéro un mondial (treize ans quand même), retombé au 898ème rang, a repris la compétition la semaine dernière aux Bahamas. Lire la suite

Le billet de Jean : le retour

Mis en avant

Billet n°5 : Tout petit déjà…     15/06/17

Avant lui, il y eut Frédéric Costes. C’était fin des années 70, au siècle dernier. Une éternité que les moins de vingt ans… Freddy que la France de l’ovalie acclama le 14 juillet 1979, notamment le légendaire duo Couderc-Albaladéjo, quand  »il sauva la patrie » à la 84ème minute. C’était à l’Eden Park d’Auckland. Lire la suite

Le billet de Jean : le retour

Mis en avant

Billet n°4 : Chérir l’amer  17/11/2016

Le mythique Vendée Globe (un bateau, un homme, un tour de monde) est, sans aucun doute, une fantastique aventure moderne. La 8ème édition est à la hune car elle vient de larguer les amarres, il y a une petite dizaine de jours. Qui n’aimerait pas embarquer pour cette superbe croisière et mettre les voiles pour une bourlingue de 80 jours ? Il y a de quoi pavoiser à l’arrivée. Le décor ? Une virée océanique de 25 000 milles pendant trois mois sans escale. La machine ? Un voilier de 18 m, avec une cabine qui doit bien faire dans les… 7-8 m2, ce qui lui confère un confort d’habitation aussi douillet que celui d’un tambour de machine à laver en mode  »essorage ». Lire la suite

Le billet de Jean deuxième édition

Mis en avant

3. Menu fretin.      18/09/14
Luzenac, petit club de foot ariégeois, n’a pas eu le temps de savourer sa brillante saison de l’année passée, celle qui l’avait vu s’extirper des filets du championnat de National. La ligue professionnelle de football (LFP) l’a rejeté. « Trop petit ! » et plouf ! remis la tête sous l’eau. Lire la suite

Le billet de Jean : le retour

Mis en avant

Billet n°2 : Pages roses.     30 avril 2015

            Pouvez-vous imaginer l’angoisse qui naît dans le tréfonds des entrailles de l’apprenti- parachutiste quand la porte de l’avion s’ouvre devant lui et qu’il fait face au vide pour la première fois ? Elle est certainement équivalente à celle de Marcel Clampin, debout sur le parapet du viaduc de Cluis, les pieds attachés à un très long élastique, s’apprêtant à se jeter tête la première pour s’affranchir d’un pari avec les copains. Lire la suite

Le billet de Jean est de retour

Mis en avant

              Bonjour à tous ! Dans ces moments de confinement, loin de notre terrain de jeu préféré, nous avons pensé que vous divertir pourrait être une saine activité mentale. Il y a quelques années en arrière, nous publiions une rubrique intitulée « Le billet de Jean ». Notre ami Jean FERRE écrivait quelques petits textes pour illustrer de manière humoristique le jeu de golf et les golfeurs. Reprenant cette idée, il nous autorise à publier sa chronique hebdomadaire paraissant dans « L’Echo du Berry » chaque jeudi depuis septembre 2014. Ces petits textes sont les reflets de l’inépuisable actualité sportive passée au révélateur de son humeur. Pas de leçons à donner ou une quelconque morale à imposer car ces billets ne sont que des moments de divertissement pour admirer ou se moquer des moeurs des sportifs d’aujourd’hui. Nous publierons quelques-uns des quelques 275 chroniques. Bonne lecture à tous ! N’oubliez pas : ce n’est que pour sourire en attendant des jours meilleurs pour taquiner la petite balle blanche.

Et on commence par :

1. Vive la rentrée !     4 septembre 2014

            La rentrée de septembre et celle du Nouvel An ont en commun les bonnes résolutions. Vous savez, celles du genre : « Demain, j’arrête la clope !» Pour Marcel Clampin (cousin germain de Bidochon), l’été et ses tenues légères ont révélé ce qu’il s’efforce d’occulter le reste de l’année : son indéniable décadence corporelle de cul-de-plomb indécrottable et sa minable condition physique de sédentaire endurci. Lire la suite

Le billet de Jean : « Goodbye mister Palmer ! ».

        Du côté de Pittsburgh, Arnold Palmer a égaré le dernier drive de son parcours terrestre et a définitivement quitté les fairways. Arnie a remisé son sac ici-bas pour aller reconnaître les parcours paradisiaques de l’au-delà et saluer Saint Andrews. Mais la tradition suggère que les vieux golfeurs ne meurent jamais. On dit qu’ils partent chercher une balle égarée hors limites du terrain et qu’ils ne reviennent pas. Si le public connaît Tiger Woods aujourd’hui, c’est grâce à Palmer qui a fait entrer le golf dans l’ère de la modernité. « Il est celui qui a essentiellement amené le sport à l’avant-scène à la télévision. Si ce n’était son flair, son enthousiasme, sa façon de jouer, le golf ne serait pas devenu ce qu’il est aujourd’hui. » a affirmé Tiger. Lire la suite