Le billet de Jean : au ras du croupion !

Cocoricôôô…oups, au ras du croupion !

Enfin qualifiés ! Depuis le temps qu’ils nous gavaient avec ça, nos footeux y sont arrivés : bonjour Rio, bonjour Copacabana et ses danseuses de samba. Une défaite et ils n’avaient plus que le blues comme musique de fond à distiller dans ces satanés écouteurs qu’ils se scotchent en permanence aux oreilles. Lire la suite